Ecole de Voile VMG+

   Découverte,   Sensation,   Performance

Un Esprit d'Équipe

Une super équipe

« Mais qu’est ce qui vous motive dans cette aventure ? »

Histoire de se connaître un peu plus, j’ai posé cette question à l’ensemble de l’équipage.

Voici leurs réponses.

Jean-Pierre Bésiat, 51 ans, prof de français langue étrangère

Pourquoi la Groupama Race ?

– Septembre 2008, lors du départ de la première édition de la Groupama Race auquel j’assistais en spectateur admiratif, j’étais loin d’imaginer que j’allais participer à la deuxième édition. Pourtant, une petite voix intérieure me soufflait que ce serait vraiment super de la faire cette régate. Mais bon, il ne fallait pas trop rêver : qui allait prendre sur son voilier un type comme moi, néophyte, pas vraiment «physique», pas des plus hargneux et inconnu des skippers du coin ?Il se trouve que sur un des voiliers participant se trouvait Jacques Lorella, mon professeur de voile. Si je suis de cette édition, c’est bien grâce à lui.

Il nous a demandé de rédiger un petit texte sur les motivations nous ayant conduit à cette participation… (Désolé, Jacques, ça risque de tourner au dithyrambe.) Elle me disait donc, cette petite voix, que la seule possibilité de participer à cette course aurait été de le faire avec lui : en effet, Jacques fait parti de ces professeurs qui savent se mettre en retrait et permettent à leurs élèves de faire un maximum de progrès dans un minimum de temps. Je vois cette régate comme une extension et une concrétisation des cours que j’ai suivis avec lui. De plus, connaissant sa manière d’enseigner, je suis assez sûr de me retrouver avec des coéquipiers – tous élèves de VMG+, qui, bien que différents les uns des autres par leur propre vécu, ont en commun ce respect de l’autre qu’il sait créer sur son voilier lors des cours, valeur essentielle en voile me semble-t-il. Lorsque j’ai appris qu’il avait dans l’idée de réunir quelques-uns de ses élèves pour participer à la Groupama Race, je n’ai pas laissé passer l’occasion et voilà, le départ est tout proche (ce soir, au moment où je rédige, le départ est à J-40, un chiffre qui me rappelle la réalité de la chose, ainsi que mes faiblesses et mes doutes).

Alors, oui, je sais que cette régate ne sera pas de tout repos (mes copains voileux me l’ont bien fait comprendre), mais à 51 ans, sérieusement accroché à la voile depuis mon arrivée sur le caillou, elle fait partie de mon parcours initiatique et je ne raterais pour rien au monde ce qui, j’en suis sûr, sera une très belle aventure humaine.

.

Bruno Chouvet, 63ans , retraité

VMG + et la GROUPAMA RACE : COMMENT UN REVE DEVIENT … REALITE !

– « Route du Rhum », « Fastnet », « Vendée-Globe », « Sydney-Hobart » … et bien d’autres encore … Des noms qui font rêver tous les amoureux de navigation plus ou moins hauturière ou de courses au large, comme « Grandes Jorasses », « Himalaya » ou « Everest » le font pour tous les fanas de « grimpe », d’alpinisme ou d’aventures en haute montagne.

Moi, en tous cas, ils me font rêver depuis que, vers 15 – 16 ans j’ai commencé à naviguer sur le vieux quillard de mon grand’ père baptisé « Dragon Rouge » !

Depuis, beaucoup de marées ont passé et j’ai continué à naviguer par-ci par-là, en Méditerranée, en Manche ou dans les Antilles, là où le vent me poussait, mais mon boulot de prof de gym, ma famille avec trois enfants…. Le rêve restait … un rêve !

Aujourd’hui j’ai 60 ans déjà bien dépassés et je continue à naviguer pour le plaisir ici, en Nouvelle Calédonie, avec Jacques et son école de voile VMG +. J’ai très vite «accroché » avec ce moniteur, diplômé d’Etat (BEES), super pédago, d’une très grande compétence, à l’écoute de tous et prêt à répondre aux besoins, aux envies et aux attentes de chacun des stagiaires, du débutant au confirmé, avec la même technicité et aussi la même gentillesse. Quand, un jour, il a lancé : « et si on participait à la GROUPAMA ! »… j’ai cru…rêver !… et je me suis bien sûr déclaré partant. Toutes les images que j’avais dans ma tête depuis 45 ans : les grands bords de largue sous spi, quand le bateau vibre en surfant sur les vagues, les longs quarts de nuit angoissants quand le vent vous gratifie d’un bon coup de force 7, les petits matins calmes, où , épuisés par une nuit d’enfer, on admire, enfin tranquilles, le soleil se lever sur l’océan, l’ambiance des casse-croûtes avec les copains quand tout va bien et que bateau file à 10 nœuds, les prises de tête pour faire marcher ce satané bateau dans la « pétole »…..et plein d’autres encore… je vais vraiment pouvoir les

vivre ! ?…en vrai !

Alors on a constitué l’équipage, recherché le bateau le plus approprié, démarché les sponsors, réfléchi et réfléchi, bref, on a bossé comme des fous, mais ….le rêve a commencé à prendre forme !

Le Samedi 18 Septembre 2010 à 13h nous prendrons le départ de la Groupama Race pour 4 ou 5 jours de course autour de la Calédonie. Que nous réserve la suite ? Peu importe, le rêve sera devenu réalité !

.

Nicole Boffard, retraité

La Groupama race : que vais-je donc faire dans cette galère ?

D’abord, avant tout : La passion

De la voile et de la mer (passion ou conduite additive ?)

En tous cas, bain de jouvence assuré à chaque sortie !

Et le défi !

En suis-je capable, moi, à mon âge, une femme, je dirais même plus, une grand-mère !

Viennent ensuite, dans l’ordre :

La réalisation inespérée d’un rêve : grâce à jacques : qu’il en soit infiniment remercié.

Le dépassement de soi :

Repousser mes limites a toujours été pour moi un mode de vie

La fierté d’avoir fait mes preuves

La curiosité de vivre une expérience nouvelle et fabuleuse

Et, enfin, cerise sur le gâteau :

Le plaisir :

Plaisir de faire de la voile avec une super équipe et un skipper qui est aussi mon professeur de voile a qui je voue estime, confiance, amitié, et reconnaissance sans limites

(Je ne vais pas énumérer toutes ses qualités de peur de lui faire enfler les chevilles, mais vous pouvez les deviner)

Je vous entends d’ici dire : « quelle maso ! » : Je vous l’accorde, mais, un brin seulement !

En effet, je remplis ma boite à souvenirs et plus tard,….bien plus tard, quand je serais « bien vieille, au soir, à la chandelle », je n’aurai qu’à soulever le couvercle pour me laisser envahir de toutes les étoiles qui brilleront à l’intérieur ! …

.

Patrick Ruffat, 60 ans, cadre dans l’administration

C’est le goût de la mer tout d’abord qui a motivé

C’est le goût de la mer tout d’abord qui a motivé cet élan lors de la proposition de l’idée de monter un équipage pour cette course autour de la Nouvelle-Calédonie.

Ensuite, bien sûr, l’imagination a pris vite le dessus avec la vision de ce que peut représenter cette aventure marine comme émotion, engagement sportif et partage humain.

Approcher la grande terre par les côtes dans une vision tout à fait nouvelle, naviguer jour et nuit avec l’inquiétude de l’inconnu, adopter un rythme de vie si différend de mes habitudes, tout cela alimentera mon imaginaire jusqu’au départ.

Et puis après, il y aura aussi l’expérience acquise et sûrement le souvenir vif qui fera tout le sel de cette virée dans l’écume des vagues bleues….

Bernard Lotti, 63 ans , Médecin

Un loisir qui devient une passion!

J’ai commencé la voile par loisir et c’est devenu une passion. Pourtant prévénu, je ne m’étais pas méfié… Mais voilà, il est trop tard pour reculer, et puis je n’en ai pas envie.
L’intêrèt dans la voile est que le but principal n’est jamais atteint, je parle ici de l’apprentissage. Il y a toujours matière à se perfectionner et chaque sortie nous instruit et nous amène une connaissance nouvelle, une nouvelle expérience.
C’est dans cet esprit d’aller toujours plus avant que j’ai accepté avec enthousiasme la proposition de Jacques de participer à cette régate autour de la grande terre, je parle de la groupama. Non pas que je sois un accro des concours ou des compétitions, je suis plutôt attiré par l’esprit d’équipe qui forcément animera ces 4 ou 5 jours, la réaction de chacun d’entre nous, enfermé à 10 dans une dizaine de mètres carrés. Il nous faudra donner le meilleur de ce que nous avons, pour soi-même et pour les autres.
Et puis avouons le, notre instructeur est tellement passionné, il nous transmet toutes ses connaissances sans restriction, que nous aurons à cœur de ne pas le décevoir.

, ,

2 Responses to “Une super équipe”

  • yug draffob dit :

    youpie

  • Shirley dit :

    Cette Groupama est une très belle course; avec ce que Jacques apporte techniquement et humainement et un équipage aussi motivé qu’enthousiaste, l’aventure promet d’être belle! A bientôt pour un pot amical,… avant l’affrontement passionné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.